Accueil » Déchiffrer la forêt

Déchiffrer la forêt

Déchiffrer la forêt

Comment déchiffrer le marché de la forêt ? Adrien Sebastiao, consultant chez TerrAgree, vous donnera les clés pour comprendre ce nouvel investissement.

Pourquoi investir en forêt ?

Les cryptomonnaies, les NFT autant de nouveaux investissements qui sont venus bouleverser le monde de la finance et des bourses. Très attractif sur le marché par leur accessibilité, ils n’en restent pas moins risqués au vu de leur incertitude et leur volatilité.

Il existe en parallèle des marchés réputés moins volatile, qualifiés de « valeur refuge » qui permettent de garantir la valeur d’un bien dans le temps. L’or, les diamants ou encore la forêt sont en effet moins sujet aux variations de facteurs externes telles que les crises économiques.

Dans cet article nous tenterons donc de définir les avantages de l’investissement forestier, les enjeux et les besoins auxquels il répond.

Déchiffrer son marché

Le marché forestier possède l’avantage d’être déconnecté des marchés financiers, de l’offre immobilière et du bois.

Ce marché possède l’originalité d’avoir une forte demande avec une offre très faible. La parcellisation des forêts en France rend les grandes parcelles favorables à l’investissement forestier de plus en plus rare à la vente. Le déséquilibre qui y réside fait de ce produit d’investissement un bien prisé et donc avec une forte valeur ajoutée. Ainsi la probabilité que l’offre dépasse la demande demeure faible, puisque l’investissement forestier n’est pas un produit que l’on construit à la demande.

De plus, l’expertise et les connaissances qu’il requiert le positionnent comme un marché de niche. Néanmoins, une fois cette première barrière franchie, la forêt offre des caractéristiques uniques que l’on ne retrouve dans aucun autre investissement. En effet, les rendements pluriannuels que les bois offrent et la résistance de ce produit face aux crises financières le place comme un produit stratégique et donc complémentaire aux autres valeurs refuges.

Investir dans un produit financier atypique

Les raisons d’investir en forêt sont multiples. Nous avions déjà évoqué les différentes motivations profondes d’un investisseur dans notre rapport d’analyse « Quel investisseur êtes-vous ? ».

Que ce soit pour diversifier son patrimoine, profiter des avantages fiscaux, faire de la croissance ou tout simplement profiter de la nature, la forêt est aujourd’hui un produit financier à haute valeur ajoutée.

La forêt est donc un bien d’exception puisqu’elle a la double compétence de pouvoir être un outil de croissance dans les périodes où la demande de matière première augmente (bois de construction) et de valeur refuge lors de crise économique.

Un investisseur peut donc décider d’acheter une forêt pour profiter des droits de mutations avec une exonération à hauteur de 75% de la valeur du bien. Pour en apprendre davantage sur les spécificités juridiques et fiscales de la forêt, nous vous invitons à lire les mémentos GFI et GFV.

Un autre investisseur peut avoir à cœur d’investir de manière responsable et durable en se tournant vers la forêt. En effet, son intérêt ne se limite pas à la seule dimension économique. La détention de forêts constitue un moyen efficace de protéger et valoriser l’environnement. De plus, cela permet de soutenir la filière bois qui est un modèle d’économie circulaire, générateur de valeur économique et écologique à chaque stade. Il peut d’ailleurs constituer un levier de développent dans de nombreuses politiques RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Les raisons d’investir en forêt et les leviers de valorisation sont alors multiples :

  • La nouvelle politique du label bas carbone favorisant les reboisements
  • Les différentes actions environnementales possibles en forêt (nichoir, ruche, sylviculture sous couvert…)
  • La création de zones de senescence et la restauration de zones humides

Autant de lieux et d’actions de valorisation que la forêt permet de mettre en place.

Investissement : la forêt et le diamant

Le diamant se place comme la valeur refuge par excellence au même titre que l’or. Lorsque l’on analyse son positionnement les caractéristiques de ce bien, on observe alors des similitudes avec la forêt.

  • Ce sont des produits hauts de gamme. Parmi les plus grosses ventes en diamant et en forêt, on retrouve respectivement des valeurs allant de 57 millions d’euros pour les diamants et 100 millions d’euros voir plus pour la forêt.
  • Egalement des produits rares. Tout comme il est difficile de trouver un diamant de 50 carats, il est compliqué trouver une forêt de 500 hectares en France. Entre ensuite les caractéristiques intrinsèques du bien qui peuvent faire varier sa valeur. En effet, les essences, l’entretien, la superficie, l’orientation, le stade de maturité des peuplements, autant de caractéristiques qui peuvent faire augmenter la valeur d’une propriété.
  • Enfin, ce sont des biens tangibles résistants aux crises économiques et aléas extérieurs.

A noter que ces biens possèdent également des points de divergences. Le diamant est une valeur refuge par excellence particulièrement en tant de crise ou de guerre permettant un stockage facile d’une grosse somme d’argent. La forêt quant à elle permet d’offrir des rendements pluriannuels et une maitrise de la matière première.

Les limites de cet investissement

Les raisons d’investir en forêt sont donc multiples. Néanmoins, les forêts sont un marché de niche pour toutes les raisons évoquées ci-dessus à savoir ; compétences, connaissances requises et rareté du bien. C‘est donc pour l’ensemble de ces raisons que la forêt reste un milieu très confidentiel et difficile d’accès.

Néanmoins, les délais de vente et la faible liquidité de ce bien font de lui un investissement atypique et peu commun à gérer. Il ne peut pas s’échanger aussi facilement qu’une action cotée en bourse dès lors que le marché semble moins favorable.  

De plus, définir sa valeur reste un obstacle pour les néophytes mais peut être compensé par une bonne évaluation réalisée par un homme de l’art.

On investir donc en forêt pour diversifier ou optimiser, transmettre son patrimoine ou encore profiter de la valeur refuge. De plus, il est l’un des rares investissements qui se veut responsable et durable. L’ensemble des avantages juridiques et fiscaux en font un produit d’exception. Connaisseur, passionné ou simple curieux, la forêt regorge d’avantages. A noter qu’il est toujours mieux de se faire conseiller dans ce type d’investissement par des professionnels du milieu TerrAgree, tels que des gestionnaires forestiers TerraForest ou gestionnaire de patrimoine TerraPatrimoine.

Pub Terrater

Adrien SEBASTIAO

Consultant associé chez TerrAgree
Cabinet de consultants en investissement rural
Audit, Gestion et Consulting
France & International

Voir tous les taG's